Rechercher un article
Cahiers GUTenberg (en ligne) issn 2118-8254

Table des matières de ce fascicule | Article précédent | Article suivant
Jacques André
Ligatures & informatique
Cahiers Gutenberg no. 22 (1995), p. 61-85
Article PDF

Résumé

En typographie numérique, une ligature correspond au remplacement de $n$ glyphes successifs par un seul. Les problèmes sont alors des problèmes de saisie : comment indiquer que l’on veut remplacer, par exemple, deux lettres comme c et t par la ligature ct ? Ou plutôt, comment savoir qu’une fonte offre cette ligature ct ? Ou encore mieux, comment faire en sorte que l’utilisateur n’ait pas a se soucier de ce problème ? Cette note fait le point sur ce problème du codage des ligatures, que nous ravalons ainsi au niveau d’un problème de métrique de fontes !

Au mot ligature est aussi associée la notion de lien entre lettres manuscrites. Nous donnons alors quelques références sur les problèmes de simulation ou de reconnaissance de l’écriture manuscrite.

Abstract

In digital typography a ligature consists in replacing n glyphs by a single glyph. This raises problems at keyboard level: how can two letters such as c and t be specified to be replaced by the ct ligature? How does the user know if the font in current use contains the necessary ligature? Is it possible to design a system in which the user does not have to deal with such problems? The present paper looks at such problems from the point of view of coding and font metrics.

The final section provides a brief introduBion to script ligatures and the related problems of handwriting simulation and recognition.