Rechercher un article
Cahiers GUTenberg (en ligne) issn 2118-8254

Table des matières de ce fascicule | Article précédent
Jacques André
Petite histoire des signes de correction typographique
Cahiers Gutenberg no. 31 (1998), p. 45-59
Article PDF

Résumé

On raconte l’histoire des principaux signes de correction typographique ; ceux-ci sont aussi vieux que l’imprimerie ! Ce qui prouve le besoin constant de qualité graphique mais aussi que les vrais garants de la langue écrite sont les correcteurs.

Abstract

The history of the most important proofreader’s marks is shown. These marks are as old as printing. This fact is a sure indication that typographical quality has always been a major preoccupation of printers and that proofreaders are the genuine guarantors of the written language.